Trucs et Techniques

Pistolets distributeurs

 Les pistolets distributeurs manuels ont plusieurs avantages mécaniques. Les dispensateurs, aux systèmes très mécanisés, peuvent produire une pression intérieure excessive. Plus la pression est élevée, plus les chances de distribution excessive augmentent. Au fin de minimiser la distribution excessive, utiliser le mélangeur statique avec la moindre pression pour distribuer l’adhésif correctement. Demandez à votre agent de vente Integra quels sont les dispensateurs aptes à l’utilisation des adhésifs et cartouches Integra. L’utilisation de dispensateurs non-approuvés comporte l’annulation de la garantie du fabricant.

Pistolets distributeurs endommagés, abîmés ou qui ne fonctionnent pas

Les dispensateurs qui fonctionnent mal peuvent provoquer un séchage de l’adhésif incomplet ou irrégulier. Des défauts au loquet d’arrêt ou au mécanisme de blocage, des fêlures ou l’absence des dents dans le piston principal du pistolet distributeur peuvent provoquer une alimentation irrégulière des pistons.
  • Contrôler l’état du dispensateur en faisant attention en particulier au mécanisme du loquet d’arrêt.
    • S’assurer que les dents ne soient pas cassés, qu’il n’y ait pas d’accumulations d’adhésif ou des mal-fonctionnements du mécanisme de distribution.
    • S’assurer que les discs et les barres des pistons ne manquent pas, ne soient pas mal alignés, pliés ou mal fixés.
  • S’assurer que les deux barres qui poussent ont la même longueur.
  • S’assurer que la partie extérieure du dispensateur ne soit pas pliée, tordue o qu’il n’y ait pas des cumules d’adhésif empêchant à la cartouche de s’aliéner correctement avec le mouvement de la barre du piston.
  • Faire sortir un peu d’adhésif (presque une cuillère de service)
  • Contrôler si l’adhésif sort de la pointe. S’il sort pour plus de quelque seconde, le dispensateur de l’adhésif ne marche pas correctement. S’assurer que le mécanisme anti-sortie se retire entre un coup et l’autre.

Coulage des pistons des cartouches

  • Contrôler l’état du dispensateur.
  • S’assurer que les barres des pistons ne se meuvent pas trop et que les pointes des barres des pistons sont bien fixées.
  • Contrôler la position de la cartouche dans le dispensateur et s’assurer qu’elle est parallèle vis-à-vis des barres du piston.
  • Pour les systèmes pneumatiques, s’assurer qu’il y a un système de réglage sur le dispensateur capable de fournir une pression contrôlée inférieure à 60 PSI (5 bar).
  • Régler la pression pour favoriser le passage approprié sans forcer le système.
  • En cas de coulages, le fournisseur peut effectuer l’inspection de la partie moulée pour identifier des imperfections, défauts ou joues manquantes, selon le programme de contrôle de qualité.

Actionnement par un opérateur

Certains ateliers ont découvert que la distribution excessive est un événement accidentel, qui se produit plus fréquemment avec certains opérateurs. L’actionnement mis en oeuvre avec les dispensateurs manuels est une phase importante pour obtenir un séchage homogène.
  • Faire sortir un peu d’adhésif (presque une cuillère de service)
  • Contrôler si l’adhésif sort de la pointe. S’il sort pour plus de quelque seconde, le dispensateur de l’adhésif ne marche pas correctement.
  • S’assurer que le mécanisme anti-sortie se retire entre un coup et l’autre.
  • Appuyer sur la détente doucement ; maintenir la pression et la distribution régulières en appuyant complètement sur la détente.
  • Ne s’arrêter pas et ne permettre pas à l’adhésif de couler de la pointe entre une coupe et l’autre, appuyer au nouveau sur la détente rapidement et continuer jusqu’à la fin de la distribution.
  • Pour minimiser la distribution excessive, utiliser peu de pression pour distribuer l’adhésif et maintenir régulier le mouvement en avant des pistons de la cartouche.

Adhésif froid

  • On doit permettre aux adhésifs conservés dans un réfrigérateur ou dans un endroit réfrigéré de retourner à la température ambiante avant leur emploi.
  • Certaines composantes des adhésifs deviennent plus denses à basses températures et elles sont difficiles à mélanger.
    • Un matériau dense crée une majeure pression dans la cartouche et dans la pointe.
    • La pression élevée provoque une flexion des parois de la cartouche et elle peut modifier le ratio du produit.
  • Si on réchauffe l’adhésif, s’assurer que le bouchon de sortie de la cartouche est inséré.
  • Une pointe de mélange laissée sur la cartouche peut permettre à l’adhésif en expansion de retourner dans la chambre de l’activateur, en obturant la cartouche.
  • Ne réchauffer jamais l’adhésif à une température supérieure à 100 degrés F car on peut endommager l’activateur.

Matériau des panneaux froids

L’assemblage des panneaux qui ont été conservés au dessous de la normale température ambiante provoque un séchage lent de l’adhésif dans le joint. La fabrication avec des panneaux froids peut empêcher le séchage total dans les zones avec des niveaux de l’activateur inférieurs à ceux conseillés.

Fabriquer des panneaux froids dans un endroit chaud

La température de l’air dans un endroit chaud permet à l’adhésif sur la surface de se sécher plus rapidement que celui dans le joint, où un substrat froid absorbe la plus part de l’énergie de la réaction chimique. Cela peut provoquer un affaiblissement de l’endurance des joints. Pour des résultats meilleurs, laisser que le produit qu’on va joindre atteigne la température de 60 F (18 C) avant de l’assembler.

Conservation

Pour obtenir des prestations plus élevées et une durée prolongée, conserver l’adhésif verticalement, loin de la lumière directe du soleil. Pour prolonger ultérieurement sa durée, l’adhésif peut être conservé dans un endroit avec de l’air climatisé ou dans un réfrigérateur spécifique pour la conservation des produits inflammables. Des bulles d’air peuvent se bloquer dans l’activateur ou dans l’adhésif. Même du gaz peut se former au sein de la cartouche si l’activateur est exposé à des températures élevées dans la phase de conservation ou livraison. Si du gaz ou une bulle d’air sont bloqués dans la cartouche, positionner la cartouche verticalement pour leur permettre d’atteindre la superficie (la sortie) et d’être éliminés à la première pression de la détente (se souvenir d’appuyer sur la détente en tenant la cartouche avec la pointe envers l’haut).

Panne de l’activateur

Si l’activateur est exposé à des températures trop élevées pendant le transport et la conservation, il va s’altérer et il subira une réduction de son endurance, son séchage sera lent, inhomogène ou incomplet. Si l’activateur est conservé correctement, il aura une durée supérieure à un an, mais il perdra lentement son réactivité au cours du temps. La décomposition à températures élevées de l’activateur peut aussi créer du gaz à l’intérieur de la composante de l’activateur. Des bulles peuvent se trouver dans le produit dispensé et la compressibilité du gaz peut agir en tant que compresseur chaque fois qu’on appuie sur la détente, en provoquant des fluctuations du produit dispensé, des excès de produit (avec un séchage inhomogène) et des bavochures de la pointe. En utilisant l’activateur de certains fabricants, nous avons observé que les ingrédients se séparent au cours du temps ou après la congélation ; cela peut provoquer une modification des proportions des ingrédients actifs (et par conséquence du séchage). Si vous pensez qu’il y a des problèmes au niveau de l’activateur, contactez votre fournisseur.

Double ligne d’adhésif

A cause de toutes les variables impliquées dans la distribution à main et pneumatique de l’adhésif bi-composant, il est impossible d’éliminer complètement la possibilité de varier la proportion du produit. Toutefois, si on achète des adhésifs de qualité, il faut les conserver correctement et suivre les indications suivantes pour obtenir des lignes de jonction parfaites chaque fois. Si on a des problèmes au niveau de séchage inhomogène ou incorrecte en suivant les méthodes conseillées, contactez votre fournisseur et demandez-lui de vous aider ou de substituer les matèriaux. Même si probablement ce n’est pas nécessaire, nous recommandons d’appliquer deux petites lignes d’adhésif (l’une sur l’autre), plutôt qu’une seule ligne épaisse. La superposition des lignes de l’adhésif réduira beaucoup la chance d’avoir des zones mal séchées dans les joints.